OD

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 27 janvier 2018

Nouvelle de Chypre occupée et colonisée...

Chypre Nord : occupée et colonisée par la Turquie depuis 1974, pseudo-République où les Chypriotes turcs sont désormais minoritaires par rapport aux colons anatoliens (les estimations varient de 110 000 à 185 000, c'est un secret d'Etat turc, pour 90 000 Chypriotes turcs).

Acte I : un journal critique l'invasion de la Syrie par la Turquie islamiste (que la France avalise sous réserve de demander au sultan de faire preuve de retenue... ce qui, comme chacun sait, est la qualité première d'Erdogan) et compare l'invasion d'Afrin à celle de Chypre en 1974, ajoutant que les Turcs ne repartiront pas plus de là qu'ils ne sont repartis de Chypre.

Acte II : Erdogan dépêche ses nervis Loups Gris (nazis à la mode turque qui sont désormais les Alliés d'Erdogan) vandaliser le journal qui a osé émettre des réserves sur la politique du sultan.

Acte III : les Chypriotes turcs, qui vivent sous occupation militaire d'Ankara depuis 1974, et qui vivent dans un régime où les colons bénéficient, par rapport à eux, d'innombrables privilèges, manifestent contre les troupes du sultan.

Acte IV : devinez !!!

mercredi 24 janvier 2018

Comique et information

Ce matin, Frédéric, mon compagnon, avait laissé la radio allumée en partant, sur France Inter. N'écoutant jamais la session de propagande de cette heure-là, c'est donc par hasard que j'entendis le sieur Moix se défendre d'être un bobo, ce dont je lui donne acte bien volontiers, et attaquer notre Jupitre vénéré (qu'il n'a bien sûr pas contribué à faire élire, ce brave Moix) sur sa politique à l'égard des migrants... jusqu'à ce que j'éclate de rire, et recrache du coup une partie de mon jus d'orange, sous peine de risquer de m'étouffer, quand, disant que les Français n'ont qu'à, comme lui, aller voir eux-mêmes à Calais ce qui s'y passe, il ajouta : "J'étais dans la voiture de Jacques Attali, quand nous avons vu les CRS..."

J'ai tourné le bouton de ma radio afin de petit-déjeuner en paix. Non vraiment, dans sa session de propagande matinale, France Inter devrait éviter de mélanger les comiques avec l'information.

jeudi 18 janvier 2018

Notre-Dame priez pour zellezéeux

N'ayant pas d'opinion éclairée sur NDDL, je me garderai de prendre position sur la décision du gouvernement.

Dans cette affaire, ce qui me fait doucement rire (jaune), c'est l'indignation des zéluezédézélus socialoexpirants et nécrosarkozystes devant le non-respect d'un référendum consultatif, à l'échelle départementale, dont la participation s'établit à 51,08 % et dont le résultat fut acquis à 55,17% des 487.518 suffrages exprimés.

Ou donc les mêmes zéluezéélus se sont-ils mis, et nous ont-ils mis, le résultat d'un référendum national de ratification, donc dont le résultat s'impose à tous les pouvoirs publics, zéluezéélus compris (désolé, je continue à respecter aussi la grammaire de ma langue), dont la participation s'établit à 69,34% et dont le résultat fut acquis par 54,68 % des 28.256.673 suffrages exprimés ?

Et qu'on ne vienne pas, mais alors surtout pas, m'objecter que des propos de campagne du candidat qui fut finalement élu, noyés au milieu d'une foultitude d'autres propos de campagne, lui donnaient la légitimité pour violer la décision exprimée solennellement par le peuple français, en faisant adopter par les zéluezélézélus le copier-coller d'un traité que le peuple avait repoussé.

Ce que le peuple souverain a repoussé, seul le peuple souverain, consulté dans les mêmes conditions, est légitime à l'adopter.