OD

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 29 novembre 2015

Trois milliards pour Erdogan

Donc, si j'ai tout compris l'UE va filer 3 milliards à Erdogan pour qu'il continue à aider Daesh et relancer la négociation d'adhésion de l'islamo-mafieuse Turquie pour remercier Erdogan d'avoir aidé Daesh.

Parfaitement logique !

Et apparemment Druncker est sorti de désintox... Nous voilà rassurés !

A part cela, le but d'Erdogan a toujours été d'obtenir la libre circulation des Turcs dans l'UE sans visa. Je l'écrivais déjà dans le tome III de La Grèce et les Balkans, paru en octobre 2013. Le flot migratoire a été sciemment organisé/manipulé dans ce but depuis le début de l'année (plus de 500 000, depuis le début de janvier ce qui, ramené à la population française, signifierait 3 millions d'entrées) afin de submerger une Grèce que, dans le même temps, la Germano-Europe mettait à genoux.

Maintenant Erdogan, qui enferme les journalistes, fait assassiner les opposants, abat un avion qui attaque les islamistes syriens, qui s'est fait réélire par la fraude et l'intimidation au terme d'une sanglante stratégie de la tension, sait que ça marche. Il va donc toucher le fric et accentuer la pression... jusqu'à ce qu'on lui accorde ce qu'il veut.

Pour changer et pour ceux que le théâtre antique passionne...

Miranda Skoulatou, nous invite à un passionnant séminaire !

Et pour en savoir plus : c'est ici, ou sur Facebook

Le FN en hausse...

Vraiment ?! Quelle surprise !

Le FN est le produit du franc fort et de l'euro, de 30 ans de néolibéralisme, d'une Union européenne sous hégémonie allemande, de la désindustrialisation, des privatisations du système bancaires et de l'énergie, du recul de l'Etat et de la réduction de la société au Marché et à la concurrence, de la déconstruction de la nation et de l'Education "nationale", de la toute-puissance des comptables incompétents qui ont réduit la politique à des choix de binette interchangeables, au sein de la même caste politique faillie, vides de tout contenu.

On ne combat pas le FN avec des injonctions morales, on le combat en sortant de l'euro et de l'étouffoir démocratique européen, en reconquérant la souveraineté, en reconstruisant l'Etat, en reprenant le contrôle, au moins, de la finance et de l'énergie, en remettant la République et la nation au centre, à la place du marché, en réindustrialisant et en réouvrant à tous d'autres perspectives que l'enrichissement sans fin des plus riches...